3h moins le quart
barré.jpg

Barré, permanent du spectacle

Barré, permanent du spectacle

«  - Salut @salecon. Ca te dit une interview de 24H ?
- 24H ? Pas pratique pour faire caca !
 »

L'humoriste est accessible. L'homme, insaisissable.

De ce premier échange sur Twitter au parvis de la gare de Chalon-sur-Saône, Pierre-Emmanuel Barré ne s'est jamais montré tout à fait. Car Barré aime jouer, au (sale) con en particulier. Pointilleux, parfois tatillon, toujours sous contrôle... sauf quand ça dérape.

On ne saura jamais ce qu'a fait Barré la veille, pas plus que le lendemain. Ce jour-là, sans le savoir, Barré s'est approprié la voiture d'inconnus mécontents. Se doutait-il qu'il croiserait Bernard Pivot, au détour d'une rue, assis sur un banc ? On a beau écrire le scénario de sa journée, il y a toujours des lignes qui nous échappent. Alors, Barré a dû improviser. Ça tombe bien, c'est là qu'il est le meilleur.

Il est 3H-1/4. Barré, permanent du spectacle.